Laissez danser les fous sur la colline

« Pour innover, vous devez apprendre à échouer correctementApprenez de vos erreurs : il n’y a pas un projet qui ne peut fournir des enseignements sur les techniques, les utilisateurs et le marché susceptibles de vous aider pour le prochain effort (…)

Et ne stigmatisez pas l’équipe qui a échoué. Assurez-les de trouver un bon point de chute en interne. Les prochains innovateurs se souviendront du sort réservé aux précédents. »

Voici un extrait de l’ouvrage How Google Works (2014) d’Eric Schmidt et Jonathan Rosenberg, mis en lumière par Stéphane Schultz dans son excellent article Laissez danser les fous sur la colline.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s