LES BELLES HISTOIRES # 23 : la sollicitation d’avis

#23 Karine Liénard

Après 4 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires.

Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience.

 

Karine Liénard, happy manager sur l’activité Help-Desk, nous présente un outil de management : LA SOLLICITATION D’AVIS

C’est en visionnant la vidéo de Frédéric Laloux que Karine, déjà bien avancée dans un management libérateur a eu un nouveau déclic…

« Avec la mise en place de la libération, j’avais pris l’habitude de laisser le maximum d’initiatives et d’autonomie à mon équipe. Lorsqu’un collaborateur venait avec une problématique ou une nouvelle idée, je récoltais les avis des collègues et des experts sur le sujet puis je prenais la décision.

Mais, est-ce vraiment toujours au manager d’avoir le dernier mot ?

Et si je testais l’outil de la sollicitation d’avis avec mon équipe ? 

« Avec la sollicitation d’avis ou advice process, toute personne est habilitée à prendre n’importe quelle décision, mais doit solliciter l’avis de ceux qui sont concernés et des spécialistes du sujet. Elle n’est aucunement tenue de prendre toutes les opinions en compte : il ne s’agit pas en effet d‘arriver à une synthèse molle qui fasse plaisir à tout le monde. Mais ce qui est obligatoire, c’est de recueillir des avis et de les étudier sérieusement. Plus la décision est importante, plus il faut ratisser large, jusqu’au directeur général et au comité exécutif, le cas échéant. En général, la décision est prise par la personne qui a identifié le problème ou l’opportunité, ou par celle qui est la plus concernée par la question. »

Frédéric Laloux – Reinventing organizations

 1er test : Depuis quelques temps, un process interne à notre activité de Help-Desk ne donne pas réellement satisfaction. Olivier, un collaborateur vient me voir et expose ce qui ne fonctionne pas.

Je lui propose de gérer lui-même la situation et de tester ce nouvel outil pour prendre sa décision.

Olivier est demandeur ; il devient donc le Pilote Décisionnaire et a pour mission de recueillir les avis de :

  • 3 ou 4 collègues
  • un expert technique
  • un expert client dont je prends le rôle.

Nous nous retrouvons tous en réunion. Olivier présente la problématique avec différentes solutions.

Chaque participant a, à cœur de comprendre pleinement la situation pour transmettre le maximum de points de vue et de paramètres afin qu’Olivier soit en mesure de prendre sa décision. L’échange entre les participants est de haut niveau.

Dans cette réunion, je ne suis plus manager : je le sens, les regards ne convergent plus vers moi. Je suis là uniquement en tant qu’expert client. Je me régale !

En une réunion, Olivier recueille tous les éléments et donne sa décision qui est acceptée par tous. Elle se met en place naturellement.

Cette technique me plait décidément beaucoup !

Très vite, nous avons pu l’appliquer sur une autre situation présentée par Sylvain. Il avait l’idée de proposer une organisation d’équipe différente avec une nouvelle répartition des clients. Là encore, la mise en œuvre de la sollicitation d’avis est fluide et super efficace. La décision se prend avec discernement et s’applique sans contestation.

Conclusion : la sollicitation est un outil puissant. Le fait de formaliser la prise de décision provoque une forte implication du pilote bien sûr et surtout de l’ensemble du groupe qui va nourrir le pilote pour qu’il prenne sa décision.

C’est une posture très responsabilisante qui donne beaucoup de poids à la décision finale auprès de l’équipe. »

 

#23 règles du jeu

2 réponses à “LES BELLES HISTOIRES # 23 : la sollicitation d’avis

  1. Bonjour et merci pour votre article,
    En démarche aussi, je me pose beaucoup de questions:
    Qu’est ce qui fait que ces règles de bon sens doivent être rappelées dans une affiche ? Est ce que le groupe n’est pas assez adulte pour les avoir en grammes comme étant naturelles et instinctives ?
    Ces règles sont elles opposables ? Si une personne les enfreint qu’elles sont les conséquences ?

    Visant, voyageur libre

    • Cher voyageur libre,

      Le bon sens… l’évidence… effectivement, nous aimerions tous que tout soit fluide, surtout dans nos relations.

      Comme nous l’expliquons dans ce blog, nous sommes sur la voie de la libération, et non au bout de la route.

      Bien que nous soyons en chemin depuis 4 ans, nous savons que nous avons encore de « beaux paysages » humains à parcourir. Nous avons toujours besoin de poser nos « cadres » pour nous guider et garder une posture de bienveillance.

      C’est en marchant, pas à pas, que nous grandissons en maturité, en respectant aussi le rythme de chacun.

      Ces règles sont-elles opposables ? bien sûr, évidemment ! nous sommes constamment en test donc en ajustement.

      Et si elles sont transgressées ? Dans la mesure où personne ne nuit à autrui ou ne dénigre l’intérêt collectif, tout est possible.

      Merci cher voyageur pour vos questionnements et bonne route,

      Marielle Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s