La belle histoire #22 : Que de choses il faut ignorer pour agir !

#22 Benjamin PicqAprès 4 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires.

Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience.

Il s’appelle Benjamin Picq et est Responsable de Développement Commercial chez IMATECH.

Dans l’aventure du Chemin de la Confiance, il y a une certaine idée du décloisonnement des fonctions. Très tôt, des missions de leaders produit ont commencé à voir le jour, et tout collaborateur d’IMATECH (quel que soit son poste) peut postuler.

En 2012, Benjamin Picq a candidaté pour la mission de leader produit Formation. Il était attiré par cet univers qui démarrait chez IMATECH. L’environnement pédagogique, les rouages de transmission, l’organisation représentaient un fort défi personnel et collectif et Benjamin avait à cœur de valoriser l’expertise des collaborateurs à travers une offre commerciale.

Avec toute cette motivation et un brin de naïveté, Benjamin assisté de l’équipe projet (Valérie Mary – Julien Averty) répondent à un important appel d’offre de formation présenté par un organisme public d’envergure. Face aux demandes de références, de chiffre d’affaires réalisé en formation qu’exige le dossier, l’équipe se sent atteinte du « syndrôme du petit ». « Cependant, même si nous accordions peu de crédit à notre succès, nous avons choisi d’y voir une formidable opportunité pour formaliser et structurer l’offre Formation ».

L’équipe projet a l’esprit de compétition. Ils optent pour une position de challenger et proposent une offre commerciale décalée : « Nous étions tellement convaincus d’être non-recevables, que nous nous sommes lâchés ! Nous avons pris des risques tant dans le contenu que dans la présentation » racontent-t’ils. Et le dossier passe la première phase de sélection : « Nous sommes attendus en soutenance ! ».

Benjamin, Valérie, Julien et Julie (tous participeront à la réalisation du projet s’il est retenu) conduisent ensemble cette soutenance.

Chacun part avec l’idée d’apprendre de cet événement.

L’auditoire est surpris par notre proposition qui diffère par son côté pragmatique : « Nous sommes légitimes à vous former en relation client car nous le vivons tous les jours ! Nos formateurs sont eux-mêmes des conseillers clients. Ils partagent le quotidien de vos équipes.»

Et le succès est là. C’est à peine croyable !

Parce que notre client est curieux par nature, il n’a pas peur de se pencher en avant et d’oser la créativité.

Aujourd’hui cet appel d’offre court toujours, atteint 200 KE de CA réalisé et est devenu une très belle référence pour Imatech.

Si vous deviez retenir une idée…. : C’est l’absence de pression sur ce dossier qui a permis à chacun d’oser créer une offre à forte personnalité. La Direction et l’équipe de Benjamin avaient posé comme postulat, de saisir cette opportunité pour tester la proposition et la faire évoluer. Il n’y avait aucune pression de résultat.

Si vous deviez retenir une réflexion :

« Que de choses il faut ignorer pour agir ! » Paul Valéry

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s