Nos belles histoires #15 : « Et si nous libérions les finances ??? »

Après 3 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires. Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience.

Stéphane Bézias, Directeur Financier chez IMATECH depuis 2002, relate le parcours de son service sur les 3 dernières années.#15 Stéphane Bézias

 

Premier temps : Rendre l’information financière transparente

 « De par ma formation de financier, j’ai acquis des réflexes de confidentialité. Avant notre démarche de libération, il m’était toujours difficile de me positionner par rapport à mes collègues sur les informations que je pouvais partager ou pas.

Depuis 3 ans, la situation est plus claire. Le principe qui prévaut est le suivant : si rien ne s’y oppose, je communique les données financières dans le respect des personnes et des clients. Désormais, nous parlons très librement de chiffre d’affaires, de marges, de résultats.

Quand on y réfléchit, il y a peu d’informations vraiment confidentielles.

L’économie ne devrait pas être un sujet tabou car elle fait partie de la vie de l’entreprise.

Avec cette nouvelle posture, mes collègues viennent plus facilement me voir pour me poser des questions. Cependant la transparence financière ne s’improvise pas. Elle exige une réflexion pour donner des chiffres qui aient du sens, qui soient lisibles pour les non-initiés, qui disent des choses sur nos résultats passés mais aussi sur les perspectives, la vision de l’entreprise.

La relation entre notre activité et le résultat économique d’IMATECH devient alors plus visible.

Deuxième temps : et si on libérait aussi la gestion des déplacements, des notes de frais et des dépenses urgentes ?

Heureux des résultats de notre première étape, nous avons poursuivi notre réflexion avec la révision totale de notre gestion des notes de frais, des déplacements et des dépenses urgentes.

Aujourd’hui, nous fonctionnons avec des modalités simples, basées sur la confiance et la capacité qu’a chacun de gérer ses besoins en « bon père de famille ».

Concrètement, qu’est ce qui a vraiment changé ?

Pour les notes de frais :

  • Plus de plafond par dépense, une moyenne annuelle : Les dépenses doivent être réalisées dans le respect de l’intérêt collectif, dans une gestion de budget familial. A chacun de gérer pour que la moyenne de ses frais de nuitées et restaurants seuls soit en cohérence avec les références IMATECH.
  • Pas de signature du manager, chacun s’assume.
  • Pas de contrôle

Pour les dépenses urgentes :

  • Chacun peut réaliser un achat lorsque cela lui semble urgent et nécessaire pour assurer sa mission, la production, la qualité de service et la satisfaction client.
  • Démarche : Engager la dépense ou la réaliser. Faire une régulation d’engagement de dépense a posteriori ou une note de frais. Informer, après l’achat, le manager qui inclura ces frais dans le suivi des dépenses de son activité.
  • Pas d’autorisation préalable

Pour les déplacements :

  • Pas de signature du manager : chacun assume les déplacements qu’il demande pour l’entreprise, dans l’intérêt collectif et la satisfaction des clients.
  • Etablir une demande à destination de l’équipe d’accueil qui assure au mieux des intérêts de l’entreprise les réservations de déplacement. Avec pour consigne : « Et si vous avez moins cher, achetez en direct, et faites une note de frais pour vous faire rembourser »
  • Pas de contrôle

 

Mais… et si les collaborateurs abusent ????

Pas de contrôle … et pour préserver ce fonctionnement dans le temps, une vérification par échantillonnage sera réalisée et permettra de garantir que nous sommes toujours dans le cadre.

Et alors ?

…. Rien. Tout se déroule normalement. Pourquoi ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s