Nos belles histoires#10 : le projet « Même pas mal »

Après 3 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires. Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience.

#10 Daniel RoyDaniel Roy, Responsable d’activité DIAG, chez IMATECH depuis 2004 raconte l’épopée du projet « Même pas mal »

 

« Mi-2013, notre principal client – avec qui nous entretenions d’excellentes relations, nous a annoncé qu’il nous quittait pour cause de réorganisation. Comme nous étions prévenus 18 mois à l’avance, nous disposions de ce délai pour reconstituer 52 % de notre chiffre d’affaires.

Nous avons choisi de réagir en lançant le projet « Même Pas Mal ».

L’idée était de dédramatiser la situation et de se dire qu’on allait y arriver. La situation était difficile car nous avions grandi avec ce client. Le fait qu’il nous quitte entraînait de la désillusion et de la crainte dans les équipes pour notre avenir.

A la première réunion avec mes collègues, j’ai donc dû rassurer. J’ai expliqué que nous nous trouvions devant une montagne à gravir et que, pour arriver au sommet, j’avais besoin de toutes les bonnes volontés.

Concrètement, nous avons accéléré nos actions pour diversifier nos métiers de façon à réduire notre fragilité résultant de la trop grande dépendance à un seul client. Les trois principales prestations développées sont l’assistance technique PL, l’assistance technique spécifique carrossiers et la conciliation dans le cadre des dossiers protection juridique auto.

Dans le même temps, nous avons dépensé beaucoup d’énergie dans un important effort commercial et proposé de nouvelles prestations innovantes qui assureront notre avenir dans les prochaines années. Au terme de 18 mois de ce projet « même pas mal », nous avons gravi 80 % de la montagne et ne sommes plus très loin du planté de drapeau.

Fin 2015, nous aurons reconstitué notre chiffre d’affaires avec une répartition plus équilibrée et nous aurons développé notre notoriété sur de nouveaux secteurs, sources de croissance dans les années à venir.

Le plus difficile pendant cette période a été de gérer la fatigue, la lassitude, les incompréhensions devant le fait que nous avions stoppé les recrutements alors même que l’on parlait de confiance en l’avenir. Mais la confiance n’exclut pas la prudence. La transparence a été de mise tout au long de cette période. J’ai informé régulièrement les collègues, en traitant tout le monde en adulte, sans enjoliver, ni noircir la réalité, en essayant d’être le plus objectif possible.

Comme nous sommes dans une entreprise libérée, l’information n’est pas restée au niveau de l’encadrement. Elle s’adressait à tout le monde.

Le côté positif de cette expérience est que l’on a vu émerger des personnalités qui ont pris les choses en main, qui ont grandi en autonomie. Et la grosse belle histoire dans les années qui viennent va être d’emmener des personnes qui avaient une vision restrictive de leurs savoir-faire et de leurs compétences vers des métiers dont ils ne soupçonnaient pas l’existence, comme celui de la conciliation. L’entreprise leur ouvre ainsi des portes. Et puis désormais, nous savons que nous sommes capables de relever de sacrés challenges.

Cela crée une nouvelle envie qu’il faut maintenir en se trouvant d’autres montagnes à gravir… »

2 réponses à “Nos belles histoires#10 : le projet « Même pas mal »

  1. Pingback: Nos belles histoires #11 : J’ai l’impression d’avoir mon destin en main | Le Chemin de la Confiance·

  2. Pingback: Vous êtes-vous déjà intérrogé sur ce que représente réellement l’innovation, au-delà de sa possible rentabilité économique ? | Le Chemin de la Confiance·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s