Nos belles histoires #4 : nous avons fait l’expérience de l’autogestion

Après 3 ans d’engagement dans notre démarche de libération, le Chemin de la Confiance, voici venu le temps d’écrire nos belles histoires. Nous, collaborateurs IMATECH avons envie de vous raconter notre vécu et de vous transmettre notre expérience.

Anne MiardAnne Miard, Juriste conseiller depuis 2011 chez IMATECH raconte son expérience de l’autogestion dans l’équipe d’Agnès Texier

 

En mai 2014, lorsque notre responsable est partie en congé maternité, nous avons fait l’expérience de l’autogestion.

Notre manager Agnès ayant mûri ce projet nous l’a présenté dans les grandes lignes. Nous sentions que cette aventure représentait un véritable challenge pour nous tous et un test grandeur nature pour toute l’entreprise.

Travailler en autogestion n’est pas inné et nous nous sommes posé la question de savoir si nous allions en être capables. Pour réussir l’aventure, nous avons passé 4 mois à organiser cette période aussi bien sur la répartition des différentes missions que sur la montée en compétences que cela implique. Afin d’éviter de récréer une situation managériale en nommant un unique interlocuteur, nous avons réparti les missions d’Agnès en 3 pôles :

  • Production et Facturation
  • RH : Gestion de paie et congés
  • Communication entre notre équipe et le reste de l’activité assumée par 2 personnes dites Point Relais

Nous avons eu recours à la cooptation pour savoir qui nous représenterait.

Personnellement, je trouvais l’idée intéressante et j’avais envie de me challenger sur la prise en charge d’une de ces missions. C’est ainsi que j’ai été choisie responsable de la production et de la facturation.

Rétrospectivement, je trouve amusant l’évidence avec laquelle nous avons permis à notre collègue responsable de la partie RH d’accéder à nos informations personnelles notamment nos salaires…

La passation de ces missions s’est effectuée plus précipitamment que prévu en raison du départ prématuré d’Agnès. Nous savions néanmoins que nous pouvions compter sur les autres managers d’équipe en cas de doute.

Manipuler les chiffres m’a permis de voir la vision économique de notre activité. Je veillais également sur nos temps de traitement de dossiers que je partageais avec les Points Relais.

Dans cette aventure, chacun s’est investi dans une responsabilité collective très forte. Devenant acteur et garant de la qualité de notre prestation, chacun des 3 pôles a ressenti le besoin de mettre en place de nouveaux indicateurs qualité et bien-être. La mesure de la Qualité de Service était communiquée à l’ensemble de l’activité.

Sur ces aspects organisationnels, cette expérience a été appréciée. En revanche, l’aspect humain a été plus délicat à gérer. Effectivement, partageant tous la même fonction de Juristes conseillers, nous n’avons peut-être pas eu la bienveillance et la vigilance nécessaires qu’a le manager. Cette relation de proximité nous a quelque fois fait défaut.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s