Surveillance et amélioration de la productivité ?

Par Delphine Houstin, Responsable Qualité chez IMATECH.

surveillance

Un produit industriel est généralement le résultat de plusieurs étapes de transformation réalisées par différentes personnes. Le contrôle porte sur le produit et n’est pas associé à une personne.

Comment cela se passe t-il dans une société de service ?
Comment contrôler un produit qui n’existe pas ?

Chez IMATECH, centre de relation clients, notre production est une prestation immatérielle, unique, réalisée à chaque fois par une seule personne, délivrée en quelques minutes et éphémère.

Comment faire pour que le contrôle de la prestation ne soit pas perçu comme le contrôle de la personne qui délivre ce service ?

Ayant travaillé dans l’industrie,  je retrouve les premières questions que je me suis posée lors de mon arrivée chez IMATECH. L’article que je vous propose, souligne la différence des effets de la surveillance selon les métiers. Dans les entreprises de services, une plus forte surveillance peut générer le risque « d’industrialiser les rapports humains ».
Comment la surveillance a-t-elle une influence sur nos comportements que la productivité ne mesure pas ?

Comment « la Relation Client » peut-elle disparaître au profit de la perception d’une « condition de travail plus stressante, soumise à l’ennui, à l’anxiété… » ?

Voici des thématiques abordées dans cet article d’Hubert Guillaud dont je vous laisse découvrir la chute !

(cliquer sur l’image pour accéder à l’article)

surveillance1

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s