KIABI sur la voie de la libération

Par Marielle Thomas,

Kiabi en visite chez IMATECH

Ils ont remporté le Trophée de l’Economie Responsable 2013 pour avoir réussi à « Transformer les collaborateurs en collabor-acteurs ». Autant dire qu’ils ont déjà parcouru un bon bout de chemin à travers un management collaboratif et d’innovation.

Aujourd’hui, 10 membres du Comité de Direction France et Groupe de KIABI rendent visite à IMATECH pour aller plus loin dans leurs idées et échanger concrètement sur la mise en place de la Libération.

Nous sommes impressionnés de recevoir les représentants de ce groupe de 7500 salariés. Non seulement, leur marque est très connue mais en plus, KIABI vient de recevoir le label GREAT PLACE TO WORK®…

Finalement, l’étonnement est partagé, les échanges sont riches et sans fards. Voici en substance, leur ressenti :

Les sourires d'IMATECHPatrick Stassi : « Je suis étonné par les sourires et les bonjours, que l’on croise partout dans l’entreprise. Est-ce dû aux managers, à une formation dédiée, à l’exemple du patron?« .

– Que vous répondre, Patrick? Cette qualité d’accueil est liée à IMATECH. Elle a toujours été là. Quand on est nouvellement embauché chez IMATECH, on est également très agréablement surpris de cette courtoisie. Et comme c’est agréable, nous adoptons la pratique.

Philippe Thirache souligne plus points :

« L’individu s’exprime dans un collectif qui s’autorégule. »

« Le manager revoit sa fonction, se forme et évolue pour devenir un coach« .

« Chez IMATECH, vous fonctionnez en mode test : Vous vous posez les questions en avançant dans votre projet plutôt qu’avant de commencer vos actions. Le long terme ne semble pas vous préoccuper. Vous fonctionnez complètement en mode agile : la création en avançant. »

Réactivité et Créativité chez IMATECH

– Se projeter dans 5 ans n’a pas de sens pour nous, répond Christophe Collignon. Nous sommes trop secoués par notre marché. N’étant pas leader, nous sommes essentiellement réactifs. La libération et ses conséquences ont donné beaucoup de sens à mon métier. J’y prends beaucoup de plaisir.

Christine Jutard est marquée par « la notion de confiance qui transpire, entre tous, dans la démarche, dans tout ce que cela apporte. C’est une « confiance à priori » qui permet l’action. De ce fait, vous passez peu de temps sur les questions du type « Si cela ne marche pas? Qu’est-ce qui va se passer? ».

Plus de signe extérieur de pouvoir chez IMATECH« Ce qui fait votre force, ce sont les efforts qu’a fait Christophe Collignon : perdre les signes extérieurs de pouvoir, être devant les autres, laisser sa place de parking, son grand bureau… 

Ce sont ces signes extérieurs de pouvoir qui bloquent la communication.« 

Liz Simon apprécie l’intégrité de tous les collaborateurs rencontrés. Elle est surprise de l’impact positif de la démarche de libération sur l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle.

Elle établit un joli parallèle pour résumer notre volonté de développer les talents de chacun : « Il s’agit de nourrir son enfant et de lui donner des ailes pour qu’il puisse s’envoler ici ou ailleurs… »

Jean-Christophe Garbino, quant à lui, perçoit que notre avancée dans cette voie est « suffisamment ancrée dans le marbre pour que le retour en arrière ne soit plus possible« .

La dernière question se pose : Où en serait IMATECH si la libération n’avait pas eu lieu?

La réponse arrive doucement par Christophe Collignon : « Nous serions une entreprise avec plus de nuages au-dessus de nos têtes et moins s’opportunités que celles qui s’ouvrent à nous aujourd’hui. Nous n’aurions pas cette impression actuelle de pouvoir soulever des montagnes…« 

Une réponse à “KIABI sur la voie de la libération

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s