LEARNING EXPEDITION BOUYGUES TELECOM CHEZ IMATECH


bouygues telecom en learning expedition chez imatechMercredi 8 janvier 2014, 16 personnes de 
BOUYGUES TELECOM viennent chez IMATECH avec pour objectifs : échanger, s’étonner, sans tabou ni barrière.

Article de Karin Céglarek, assistante de direction d’IMATECH.

Christophe Collignon explique que l’envie de libérer l’entreprise lui est venue quand il a réalisé que l’on avançait certainement plus vite et plus loin avec 400 cerveaux qu’avec un.

La quête de Christophe est de faire participer tous les salariés à l’élaboration de la stratégie de la société.

Aux questions suivantes :

Questions autour de la stratégie de libération d'imatech

Christophe répond : « Ici, les collaborateurs ont le même niveau d’information sur les chiffres de l’entreprise que le Groupe. Ils se sentent impliqués car nous ne leur cachons rien. Ils savent où nous en sommes, et où nous allons. Ici, tout repose sur la confiance et part du postulat que « l’homme est bon et honnête« .

Retour des échanges :

Jacques MBEA Directeur service clients NantesJacques MBEA – Directeur service clients Nantes

« Lors de notre échange, j’ai ressenti une vraie culture, une vraie démarche de fond, que les salariés sont en accord avec les fondements de la démarche. Bien que l’expérience soit vécue différemment par les collaborateurs, on y retrouve le cadre : chaque collaborateur sait ce qu’il a à faire et le met en œuvre au quotidien : le développement de l’humain est au cœur de l’entreprise et au service du client.

A la question « comment peuvent exister les Managers dans ces conditions ? », les réponses sont données sans complexe. Il a fallu trouver sa place, mais le Manager est là pour accompagner, développer, bien accueillir les collaborateurs à leur arrivée dans l’entreprise, bien expliquer les règles de fonctionnement. C’est important pour établir le socle de la relation, devenir autonome en respectant les règles de fonctionnement.

La production est bien entendu importante. IMATECH reste une entreprise !

Il reste encore des calages à faire. »

Philip Corlay Responsable de sitePhilip CORLAY – Responsable de site

M. CORLAY a été marqué par la corrélation entre les slides présentés par Christophe COLLIGNON et le véritable écho au quotidien dans le comportement des collaborateurs ce qui montre que la démarche est bien assimilée par les collaborateurs, tous ambassadeurs, porteurs des valeurs. Pour lui, IMATECH a 380 commerciaux en puissance. Son interrogation : est ce que 100 % du personnel a adhéré ?

La démarche a répondu à la quête de sens de chacun ce qui a permis d’avoir une vision assez claire sur sa contribution à la réussite de la société.

Le collectif prend le pas sur l’individualité. Il se charge d’expliquer à celui qui n’est pas sur le bon chemin qu’ici « on la joue collectif, on ne travaille pas pour son intérêt personnel« . Les gens se prennent en charge globalement ce qui, à son sens, nous oblige à porter un regard différent sur notre environnement de travail et les outils mis à notre disposition.

kamel aissaou – Responsable de siteKamel AISSAOUI – Responsable de site

Kamel a apprécié les échanges avec son groupe (l’engagement, la conviction). Il a pensé un moment être dans le monde des bisounours, mais non, il a bien entendu parler aussi, de rentabilité, de ROI avec la notion de chemin de confiance. Il est convaincu qu’avant de se lancer dans de grands changements, il faut commencer par ce chemin de la confiance, c’est la base de tout.

Il a apprécié également le fait que nous ayons sollicité les collaborateurs pour l’aménagement des plateaux. Ils se sentent donc plus impliqués dans les choix retenus.

benoit delorme  Responsable Ressources HumainesBenoit DELORME – Responsable Ressources Humaines

M. DELORME a retenu :

La cohérence, une formidable solidarité, une dynamique collective, une liberté et une aisance dans les échanges, pas de sujet tabou. Nous donnons l’impression de pouvoir choisir nos clients, et qu’il y a avec eux une vraie dimension de partage. La dynamique commerciale est totalement partagée avec nos collaborateurs, cela renforce la notion de cohérence abordée ce matin.

Richard Drouin bouygues TelecomEt M. Richard DROUIN de conclure :

Pourquoi la liberté en entreprise est toujours assimilée au monde des Bisounours ? Cette remarque ressemble à la culture post soixante huitarde, au fait que quand le chef n’est pas là, les souris dansent.

M. DROUIN a retenu qu’il faut dire OUI à priori et justifier son NON (et non pas le contraire). C’est une inversion à faire au niveau de son cerveau, mais il lui semble que cela va libérer la créativité. Quand il faut lutter pour justifier un OUI, à la longue ça lasse.

Les échanges furent sincères, non commerciaux. Il est rare qu’une visite d’entreprise soit aussi productive.

Toute l’équipe de BOUYGUES TELECOM aura plaisir à recevoir IMATECH à Nantes, à Paris pour continuer ces échanges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s