Learning expédition Groupama Loire Bretagne chez IMATECH

Jeudi 29 août 2013, nous recevions l’ensemble du Comité de Direction de Groupama Loire Bretagne engagé dans une démarche de libération. Cette rencontre avait pour objectif de présenter notre avancée et d’échanger sur nos parcours.

par Marielle Thomas

DSC00650 DSC00652

Dans 4 ateliers, des collaborateurs d’Imatech ont expliqué ce qu’ils vivaient dans cette démarche à la Direction Générale de Groupama.

Restitution en images…

« Pour vous quels ont été les symboles forts de la libération chez IMATECH ? » :

1. Les places de parking…

… et tu te gares sur les anciennes places de Direction? cliquez sur l’image

parking

2. La touche Pause du bandeau téléphonique… cliquez sur l’image

plus de pause 1

3. « Finalement, vous dites que la hiérarchie, on peut s’en passer ?  » cliquez sur l’image

se passer des managers1

 

Des phrases fortes :

La libération, on y va  » mais on ne peut se libérer sur le dos des clients » sous-entendu, la qualité du service rendu ne peut être impactée.

Les retours de Groupama :

Frédéric Michaud, Responsable de la Stratégie

Groupama 1« C’est rassurant d’avoir les mêmes interrogations et préoccupations dans cette démarche ».

« Nous sommes étonnés de la hiérarchie courte qui existe chez IMATECH : 3 niveaux au maximum contre 6 chez nous. Cela incite à la réflexion… »

« La notion de privilèges semble ne pas exister ou du moins n’est pas ressentie comme telle par les collaborateurs. »

Etonnement aussi devant le CODIR d’IMATECH dont la moitié travaille à temps partiel

Gwénaël Simon, Directeur Assurance

groupama 2« La culture d’IMATECH est vraiment basée sur le Pourquoi plutôt que sur le Comment. »

« Vous avez une vraie capacité à vous remettre en cause avec cette conscience que rien n’est jamais acquis. »

« Nous sommes étonnés par la confiance installée dans le management avec une forte notion d’accompagnement des collaborateurs. »

« Un point important que nous avons noté aussi : Vous apprenez en marchant. Vous vous donnez le droit à l’erreur. »

« C’est vrai, valide Christophe Collignon, même s’il est difficile de dire « Nous allons faire un test et cela pourrait ne pas marcher. »

Céline Médard, Secrétaire Générale :

groupama 3« Vous avez réussi à diversifier le métier répétitif de votre entreprise. On sent IMATECH profondément axée sur la relation client avec une réelle préoccupation de la qualité. »

« On sent que la libération a permis d’acquérir des notions économiques fortes avec une sensibilité financière et une culture commerciale partagée. »

« Nous aussi sommes étonnés de ce droit à l’erreur. Vous expérimentez sans crainte. »

« Un étonnement aussi devant l’absence de parcours de carrière. Chez IMATECH, on travaille son employabilité plutôt que la quête de galons. »

Les retours des collaborateurs d’IMATECH :

Aurélie Templon, responsable Marketing : « Voilà un vrai bon kif (cf. 3 Kifs /jour) !

Quel plaisir de partager ensemble sur cette vision de ce que doit être l’entreprise aujourd’hui : la confiance, le sens, une hiérarchie courte, l’autonomie, la participation de tous, le droit à l’erreur, le bonheur … Nous avons pu échanger sur ce que nous mettons en place : nos réussites et nos échecs, les questions étaient franches et directes, les réponses transparentes.

Les bénéfices d’une learning expedition sont importants, un tel partage nous permet de gagner en recul sur ce que nous vivons.

le + :
Le hasard (ou pas 🙂 ) a permis que des échanges se fassent également entre métier similaire (RH, Prod, commerce), ce qui me semble un véritable +
Il n’est pas nécessaire d’avoir vécu toute l’histoire IMATECH pour pouvoir partager son expérience, les collaborateurs récents dans l’organisation apportent leur vision. Avis aux amateurs ! »

Julien Dréno, Juriste :  » Une rencontre intéressante qui permet de partager l’expérience de la libération et de comparer notre fonctionnement avec celui d’une autre entreprise dans une ambiance très agréable.

Pour les constats les plus marquants, j’ai été assez surpris que la principale préoccupation soit les conséquences de la libération sur  l’organisation. La question des apports semblait parfois secondaire, en tout cas dans un premier temps.
Cela permet aussi de prendre du recul sur le chemin accompli dans cette démarche par IMATECH et que l’on a tendance à oublier par habitude. »

Yohann Bardy, responsable développement commercial : « Organisée en ateliers, cette learning expedition a permis d’avoir des échanges ouverts sur la démarche de libération entreprise par IMATECH. C’est en toute liberté et sans artifice que nous avons témoigné de l’aventure que nous partageons depuis plus d’un an. Le Comité de Direction de GROUPAMA a fait preuve de curiosité sur notre approche et a partagé ses impressions en toute transparence. Une très belle rencontre avec une équipe GROUPAMA engagée dans une dynamique de changement, qui j’en suis convaincu apportera efficacité, performance et bien-être auprès des managers et des collaborateurs. »

Emmanuelle Favreau, responsable d’équipe juriste : « Echanges très intéressants : j’ai senti une entreprise avec l’envie de « faire le grand saut » vers la libération mais avec encore beaucoup d’interrogations et un besoin de connaître « les risques » avant de s’engager dans la démarche.

Comment l’annoncer à l’ensemble des salariés ? Comment être sûr que la mayonnaise prenne ? Quel message passer aux managers de proximité pour créer une dynamique et emmener le maximum de collaborateur ?

Sens hiérarchique fort dans l’entreprise, la libération entraîne des craintes sur les perspectives d’évolution de chacun au sein de l’entreprise.

Cette rencontre m’a permis de réaliser à quel point la libération pouvait être vécue différemment au sein d’Imatech en fonction des contraintes liées à l’activité, de l’ancienneté dans le poste, de l’envie de chacun…et autres facteurs. »

Fanny Jégo, conseillère client : « Nous avons passé un agréable moment qui nous a permis de découvrir une nouvelle entreprise et d’échanger de façon conviviale sur nos plateaux respectifs ainsi que sur Imatech et la libération de l’entreprise.

Nous nous sommes rendus compte que des choses qui sont évidentes pour nous, ne le sont pas forcément pour une entreprise extérieure. (auto-gestion des pauses etc…)
Une expérience enrichissante à renouveller sans nul doute. »

Sophie Lefloch, responsable d’équipe : « Un très bon ressenti. C’est appréciable de voir d’autres entreprises au sein d’IMATECH évoquer la libération, ça permet de voir où nous en sommes et de donner envie aux autres de tenter. Faire des groupes de travail permet également de voir comment est ressenti chez tout le monde la libération et l’interprétation de Groupama! A renouveller »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s