Les 4 accords Toltèques

Les accords toltèques sont des principes de vie proposés pour rester en harmonie avec soi-même et avec son environnement.

A mon avis, ils s’appliquent très bien dans l’entreprise et s’inscrivent dans les valeurs qui m’animent dans le cadre de la démarche de libération de l’entreprise IMATECH. Ils constituent d’ailleurs des éléments importants de l’exemplarité nécessaire aux managers.

Livre présenté par Christophe Collignon

toltecas-59768-475x220

D’après l’ouvrage de Don Miguel RUIZ – Les quatre accords toltèques, Éditions Jouvence, traduit par Olivier Clerc,1999

Les quatre accords peuvent se résumer ainsi :

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites pas de suppositions
Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Faites toujours de votre mieux
Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Soyez sceptique, mais apprenez à écouter
Ne vous croyez pas vous même, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est ce vraiment la vérité ? Ecoutez l’intention qui sous-tend les mots et vous comprendrez le véritable message.

 
Miguel Ángel Ruiz (ou Don Miguel Ruiz) est un auteur mexicain, chamane et enseignant, né en 1952. Son ouvrage Les quatre accords toltèques est un best-seller de la littérature New Age.
Né d’une mère curandera (guérisseuse) et d’un grand-père nagual (chaman toltèque), il fait des études de médecine pour devenir chirurgien. Sa vie bascule lors d’une expérience de mort imminente qui l’aurait inspiré à chercher des réponses aux questions de l’existence dans la tradition toltèque. Son livre s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires.
Il existe également  Le cinquième accord Toltèque, Éditions Guy Trédaniel, traduit par Olivier Clerc, 2010